La qualification marque le retour du football algérien Imprimer
Actualités - Nouvelles
Écrit par SAMIR LAMARI - KAYENA   
Lundi, 30 Novembre 2009 02:09
AddThis Social Bookmark Button

La Fifa félicite l’Algérie

Selon une source digne de foi, nous apprenons que le président de la Fifa, M. Sepp Blatter, a envoyé récemment une lettre de félicitations à la Fédération algérienne de football suite à la qualification de l’Algérie pour le Mondial-2010. “Veuillez recevoir, Monsieur le président de la FAF, en mon nom personnel et au nom de la Fifa, mes félicitations pour la brillante qualification pour le Mondial qui consacre le retour du football algérien sur la scène mondiale”, lit-on dans la missive de Blatter. Cette lettre du premier responsable de la Fifa coupe court aux allégations égyptiennes qui tentent de faire croire que le dossier qu’ils ont introduit jeudi dernier à la Fifa, sur de prétendues agressions de supporters algériens contre les fans égyptiens peut remettre en cause la victoire de l’Algérie le 18 novembre dernier à Khartoum. Cette lettre intervient du reste quelques jours après la déclaration du secrétaire général de la Fédération internationale de football (Fifa), M. Jérôme Valcke, le 22 novembre, précisément, qui indiquait clairement que “la qualification de l’Algérie pour le Mondial est indiscutable”.

Le SG de la Fifa qui s’exprimait en marge du Mondial de beach-ball à Dubaï, a été clair et net. “La rencontre s’est déroulée normalement et aucun incident notable pouvant influer sur le résultat n’a été enregistré”. Pour le responsable de la Fifa, les évènements, qui ont suivi la fin du match, “n’avaient pas influé sur le résultat de la rencontre et seront étudiés sur la base des rapports de la commission d’organisation et des arbitres de la rencontre. La Fifa n’est pas responsable des évènements qui s’étaient produits en dehors du stade à la fin du match”.

Pour rappel, M. Valcke a félicité également le Soudan pour la réussite de l’organisation de cette rencontre. “Nous saluons les efforts des responsables soudanais pour le bon déroulement de ce match”, a-t-il dit. Le responsable de la Fifa a ajouté qu’il est encore tôt pour parler de sanctions contre les fédérations égyptienne et algérienne. “Nous allons étudier les rapports des matches du Caire et de Khartoum entre les deux équipes”, a-t-il expliqué. Rappelons également que la Fifa a ouvert une enquête sur les graves incidents dont a été victime la sélection nationale à son arrivée au Caire. Les décisions sont attendues pour le 2 décembre prochain à l’occasion de la réunion extraordinaire du comité exécutif de la Fifa.

LIBERTÉ