kayena

GRIPPE A : ALORS QUE LA LISTE DES CONTAMINÉS S’ALLONGE À ORAN PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Wahib AÏT OUAKLI - KAYENA   
Vendredi, 11 Décembre 2009 20:56
AddThis Social Bookmark Button

La vaccination débutera le 15 décembre

«Jusqu’ici, nous ignorons quel sera le nombre de doses qui sera acheminé vers la wilaya d’Oran, il faut que nous soyons rassurés», apprend-on auprès des services chargés de faire face à la propagation du virus de la grippe porcine. Cependant, on a appris que la campagne de vaccination débutera à Oran le 15 décembre prochain et s’étalera sur une période de quatre mois avec l’espoir qu’il n’y aura pas de rupture de vaccins. «La wilaya d’Oran doit être dotée de sa part de vaccin», ont mis en garde plusieurs praticiens devant assurer de cette mission. En effet, les services sanitaires d’Oran, chargés de faire face à la pandémie, semblent passer à une vitesse de croisière après une série de critiques acerbes qu’ils ont essuyées en raison de la propagation rapide du virus A/H1N1.

Ainsi, après l’installation de la cellule de crise composée de médecins, de spécialistes en épidémiologie, de virologues et d’administrateurs, le ton est maintenant à la vaccination. Et la priorité est donnée aux corps médicaux, femmes et enfants. Sur un autre registre, la cellule de crise prendra, en charge l’évolution de la situation pandémique du virus A/H1N1 et jaugera le taux de réussite des vaccinations.
Cette décision tombe à pic, expliquent-on. «Il faut agir en fonction de la propagation du virus», ont indiqué les mêmes sources. La liste des porteurs de virus s’allonge.

La wilaya d’Oran vient d’enregistrer quatre nouveaux cas suspects qui ont été mis en isolation en attendant les résultats. Parmi ces derniers, un cas a été contrôlé positif.
Auparavant, la direction de la santé et de la population a enregistré le décès d’une femme enceinte et fait état de vingt autres personnes porteuses du virus H1N1. «Le bilan n’en serait pas à ce niveau si les responsables hiérarchiques ont pris la chose au sérieux en accélérant les formalités d’importation de vaccin depuis les premières apparitions du phénomène», avaient regretté les mêmes sources.
D’autre part, les vaccins en question, seront disponibles au niveau de tous les dispensaires et toutes les polycliniques que compte la wilaya d’Oran. Sur le plan logistique et de prévention, les personnels médicaux et les personnes assurant un travail en milieu de santé sont dotés, graduellement, de blouses, surblouses, charlottes, gants hygiéniques et gel hydroalcoolique. Deux centres de référence situés à Oran et deux centres d’isolement (El Mohgoun et Aïn El Turck) ont été retenus pour le suivi et les soins.

L'Expression

 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Août 2019 > »
D L M M J V S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Images Aléatoires

palais-de-justice.jpg

PROVERBE DU JOUR

Quand on commence à compter, on ne s'arrête plus. [PROVERBE ARABE]