kayena

Chutes de neige en Kabylie, sur les Hauts-Plateaux et dans les Aurès PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par B. T., Kamel Beniaiche, Nouri Nesrouche - KAYENA   
Mardi, 16 Février 2010 00:00
AddThis Social Bookmark Button

Froid glacial et routes coupées

neigePlusieurs localités du pays sont isolées des suites d’abondantes chutes de neige.
Plusieurs routes sont coupées à la circulation dans les wilayas de Tizi Ouzou et de Bouira en raison des importantes chutes de neige enregistrées depuis le week-end dernier. Dans la wilaya de Tizi Ouzou, la RN15 au col de Tirourda et la RN30 entre les communes de Tizi Ouzou et de Bouira, au lieudit Tizi n’Kouilel ainsi que le CW253 reliant la localité d’Illiten à la RN15 au col de Chellata, sont coupés à la circulation. Dans la région de Bouzeguène, les chutes de neige ont sérieusement bloqué le trafic routier entre la commune d’Aït Zikki dans la daïra de Bouzeguène (Tizi Ouzou) et les communes d’Akbou et d’Ifri Ouzellaguène, dans la wilaya de Béjaïa. C’est ainsi que le col de Chellata a été fermé, hier, à la circulation au lieudit Tiguidjout, une enclave située entre les communes d’Aït Zikki, d’Illoula Oumalou (dans la wilaya de Tizi Ouzou) et de Chellata (daïra d’Akbou, dans la wilaya de Béjaïa). Une opération de déneigement de la route de Chréa, menée par l’APC d’Aït Zikki, est en cours. La région d’Aït Zikki, située à une altitude qui frôle les 1400 m, est souvent la proie de fortes chutes de neige qui bloquent la région durant plusieurs jours.

A Bouira où d’importantes chutes de neige ont été enregistrées, plusieurs routes ont été coupées à la circulation en début de semaine. Pour leur part, les hautes plaines sétifiennes renouent avec les chutes de neige et le froid sibérien. Ainsi, d’importantes chutes de neige se sont abattues en début de semaine sur les Hauts-Plateaux, lesquels se sont, à l’occasion, parés d’un beau manteau blanc. Si les agriculteurs et les gestionnaires des ressources hydriques se sont réjouis, les habitants de certaines zones du nord de la wilaya, coupées du reste du monde, ont quant à eux grincé des dents. Ces importantes chutes de neige, qui ont atteint par endroits plus 30 cm, ont perturbé la circulation routière. Il faut en outre mentionner que cinq routes reliant différentes localités de la région nord de la wilaya – qui grelotte, car la température n’a pas dépassé hier les -5° – ont été coupées des jours durant. Cette situation accentue les difficultés dans certaines localités difficiles d’accès, telles Harbil, Aït Naouel, M’zada, Aït Tizi, dont les habitants doivent rester pour un temps chez eux.

Les cimes des monts surplombant la ville de Batna sont également recouvertes d’un épais manteau de neige. Si les grandes agglomérations ont été épargnées par les désagréments dus aux conditions météorologiques enregistrées samedi, en revanche sur les hauteurs, l’événement n’a pas failli à l’habitude ; plusieurs communes avec leurs villages éloignés ont souffert le martyre. D’ailleurs, les habitants de Wech, un lieudit situé dans la commune de Lemsan, daïra d’Ouled Si Slimane, ont manifesté dimanche en fermant la RN86 reliant les communes de Merouana et Ras Laâyoun en signe de protestation contre l’absence du minimum de confort, notamment le raccordement aux réseaux du gaz naturel et d’électricité, tellement utiles en ces jours de grand froid.

Sur les grands axes routiers, la chaussée est demeurée praticable, garantissant la fluidité de la circulation. Ceci dit, les routes qui peuvent être qualifiées de points noirs et qui récidivent à chaque chute de neige en se fermant à la circulation ont préservé leur réputation. C’est le cas pour la RN31 reliant Batna à Biskra, via Arris. La côte difficile de Tizi Oucherchar jusqu’à Aïn Tin a été bloquée, samedi, aux voyageurs qui ont dû rebrousser chemin jusqu’à la fonte de la neige. Idem pour la route de Manaâ et Theniet El Abed qui mène à Biskra par Djemora. De l’autre côté de la wilaya, la RN77 reliant Batna à Merouana, a été fermée également à la circulation au lieudit Nafla, dans la commune de Hidoussa.

EL WATAN
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Août 2019 > »
D L M M J V S
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Images Aléatoires

abderrahman-benhamida.jpg

PROVERBE DU JOUR

Quand on commence à compter, on ne s'arrête plus. [PROVERBE ARABE]