kayena

OBTENTION DE VISA POUR LES FRANÇAIS PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par Ahmed MESBAH - KAYENA   
Dimanche, 14 Mars 2010 02:48
AddThis Social Bookmark Button

L’Algérie applique la réciprocité totale

Les Français dépenseront plus d’argent et attendront plus longtemps avant de pouvoir obtenir un visa pour l’Algérie.

En février dernier lorsque le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, était interrogé sur la mesure des États-Unis d’Amériques qui ont inscrit l’Algérie sur la liste des pays à haut risque, il a estimé que si Washington n’efface pas l’Algérie de la liste, il devrait appliquer les mesures de réciprocité. Un mois plus tard, c’est la France qui devient la cible de cette mesure. Selon le quotidien Tout sur l’Algérie, le gouvernement algérien a décidé d’appliquer la réciprocité dans l’obtention des visas pour les Français. Ces derniers devront fournir un dossier comportant autant de pièces que celles demandées aux Algériens désirant obtenir un visa français. Ils devront mettre la main à la poche pour pouvoir prétendre se rendre en Algérie. Voilà de quoi compliquer davantage les relations entre les deux pays. Les frais de visas pour les demandeurs français passeront à 80 euros. Il s’agit de 60 euros pour la demande auxquels s’ajoutent 20 euros de frais de dossier. Ils devront être payés au moment du dépôt de la demande. Dans le cas d’un refus de visa, ces frais ne seront pas remboursés. C’est de cette manière que les Français s’acquitteront des conséquences de l’inscription par Paris de l’Algérie sur la liste des pays à risque.
La volonté de Paris de réviser les accords bilatéraux sur l’immigration a exacerbé l’irritation d’Alger qui a décidé de réagir. Ces décisions concernant les visas délivrés aux ressortissants français qui désirent se rendre en Algérie s’appliqueront à partir du 1er avril prochain. Ce sont des mesures de réciprocité totale. Ou presque. On ne sait pas si les ressortissants français seront soumis à des fouilles draconiennes à leur arrivée dans les aéroports algériens, à l’instar de ce qui est proposé pour les Algériens.

Pour l’instant, et selon la même source, une note du ministère des Affaires étrangères a été envoyée, il y a quelques jours, aux représentations diplomatiques et consulaires algériennes en France, leur demandant d’appliquer de nouvelles dispositions concernant la délivrance de visas aux Français. Les consulats installés aux Etats-Unis d’Amérique ne sont pas destinataires de cette note. Pourtant, ce même pays a fait usage des mêmes précautions vis-à-vis de l’Algérie. S’agit-il d’un atermoiement ou d’une renonciation définitive? La fermeté du gouvernement ira-t-elle jusqu’au bout de sa logique? Pour l’instant, une source du ministère des Affaires étrangères a dit à TSA que l’Algérie appliquera exactement les mêmes critères que ceux appliqués à nos ressortissants demandeurs de visas pour la France. Les Etats-Unis ne sont nullement cités. En attendant d’étendre la mesure à ce pays, une source diplomatique a ajouté que les délais de délivrance des visas devraient également être revus à la hausse pour une réciprocité totale avec ceux appliqués par la France. Ce n’est pas de gaieté de coeur que l’Algérie en arrive à cet extrême, elle, qui a souvent encouragé la libre circulation des personnes.

L'Expression
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Avril 2020 > »
D L M M J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

Images Aléatoires

moofid.jpg

PROVERBE DU JOUR

Ane par nature ne lit son écriture. [Proverbe breton]