kayena

Trentenaire du Printemps berbère PDF Imprimer Envoyer
Actualités - Nouvelles
Écrit par YAHIA ARKAT - KAYENA   
Mardi, 16 Mars 2010 01:13
AddThis Social Bookmark Button

Marches du RCD le 20 avril

Les marches seront organisées dans les wilayas de Tizi Ouzou, Béjaïa, Bouira et Boumerdès et dans les Aurès à l’initiative du RCD. La Kabylie et le pays chaoui comptent réhabiliter ce repère de sa mémoire militante et sa symbolique.

En avril 1980, une génération de militants a osé défier le système du parti unique pour combattre l’hégémonie arabo-islamiste négatrice de l’identité amazighe et revendiquer un État démocratique et social, objectif du combat libérateur. C’est dans ce contexte de réhabilitation des valeurs qui ont fondé le combat démocratique qu’interviendra la commémoration du trentième anniversaire du Printemps berbère. Moment crucial dans le combat démocratique, le Printemps amazigh, qui a irrigué les sillons de la refondation identitaire, politique et sociale, n’a pas échappé à la pollution ambiante qui a perverti des symboles de la militance amazighe. Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) s’apprête à marquer cet anniversaire de Tafsut Imazighen.

À cet effet, il appelle à une marche populaire pour le 20 avril 2010 dans plusieurs wilayas du pays. Dans une déclaration rendue publique hier, le RCD estime que “la commémoration du 20 Avril n’est pas seulement un moment de nostalgie, c’est un message d’espoir”. Ce repère de la mémoire militante nié par les tenants de l’histoire officielle restera “une clé” et “un projet”, selon le document du Rassemblement. “C’est une clé parce que notre jeunesse doit connaître la vérité sur notre histoire pour éviter les pollutions, déjouer les manipulations et arrêter les détournements symboliques et politiques qui pèsent sur Avril 80 et plus généralement sur la mémoire algérienne”, explique le parti de Saïd Sadi pour qui cette date-repère est aussi un projet, parce que le Printemps amazigh ouvre les portes de l’avenir et de l’universalité. “Le développement de nos régions qui pourra garantir la répartition de la richesse nationale, réhabiliter l’école, résorber le chômage et la crise du logement, vaincre l’insécurité et sortir du désastre écologique ne peut se faire que dans un pays réconcilié avec son histoire, sa culture et exerçant sa souveraineté dans des institutions locales, régionales et nationales librement élues”, affirme le RCD qui considère que seul un État régionalisé est en mesure de répondre à autant de défis par la démocratie de proximité. Issu des luttes pour l’identité amazighe et les libertés démocratiques, le RCD en appelle à la commémoration, dans la fraternité, de Tafsut Imazighen, “un événement qui a réhabilité les acteurs et les valeurs les plus dignes de l’émancipation algérienne, inauguré et assumé le combat pacifique face à l’arbitraire et la corruption”.

Pour réaffirmer les valeurs d’Avril 80, des marches populaires seront organisées dans les wilayas de la Kabylie et des Aurès. L’organisation technique et logistique est confiée aux bureaux régionaux du RCD de Tizi Ouzou, Béjaïa, Bouira et Boumerdès et ceux des Aurès. Quatre bureaux de wilaya du RCD dans les Aurès vont organiser leur marche le même jour à Batna, nous a-t-on informés. “Pour l’officialisation de la langue amazighe” et “pour les libertés démocratiques” sont les deux mots d’ordre qui accompagneront ces manifestations qui travaillent à réhabiliter la symbolique de Tafsut Imazighen à l’occasion de son trentenaire

LIBERTÉ
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Novembre 2019 > »
D L M M J V S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Images Aléatoires

actualite2[61841].jpg

PROVERBE DU JOUR

Quiconque ira verra ; celui qui restera n'aura rien. [PROVERBE AFRICAIN]