kayena

Traitement du SIDA : de nouvelles pistes de recherche pouvant traiter la maladie (Pr Sanhadji) PDF Imprimer Envoyer
News - Santé
Écrit par BMS1927   
Dimanche, 15 Juin 2014 13:29
AddThis Social Bookmark Button

de nouvelles pistes de recherche pouvant traiter la maladie (Pr Sanhadji) ALGER- De nouvelles pistes de recherche, dans le traitement du SIDA, sont en cours d'exploration et permettront une guérison totale des personnes atteintes de la maladie, a-t-on appris, dimanche à Alger.

"De nouvelles recherches sont en cours pour trouver un traitement efficace, laissant espérer une guérison totale des malades atteints du SIDA et non pas seulement bloquer l'évolution de la maladie", a indiqué, le Pr Kamel Sanhadji, directeur de recherche en immunologie, au CHU de Lyon (France), lors d'une conférence-débat organisée au forum du quotidien DK-News.

Le virus du SIDA ou Syndrome de l'immunodéficience acquise est une maladie immunitaire due à un virus nommé VIH qui s'attaque aux globules rouges. Il réduit considérablement le système immunitaire de la personne atteinte qui ne peut plus se défendre contre les organismes pathogènes.

Les traitements actuels contre cette pathologie du système immunitaire, appelés quadrithérapie, ne font que limiter la charge virale du virus dans l'organisme en bloquant son évolution mais ne peuvent assurer aux patients une guérison totale.

Les nouvelles molécules thérapeutiques, testées sur les animaux, ont la faculté d'éliminer progressivement le virus de l'organisme, jusqu'à atteindre une charge virale nulle, a expliqué le Pr Sanhadji.

Le spécialiste en immunologie a précisé que les nouvelles molécules étudiées ont la forme du récepteur du virus du SIDA (CD4), ajoutant que ces molécules de synthèse en se liguant à un maximum de cellules virales, vont les empêcher de contaminer les cellules saines. Le conférencier s'est dit optimiste quant aux avancées de la recherche, espérant que dans un avenir prochain la maladie sera vaincue.

Le Pr Sanhadji a aussi rappelé que l'espérance de vie des personnes atteinte du SIDA s'était considérablement améliorée avec la quadrithérapie qui apporte un certain confort aux malades contrairement aux molécules utilisées y a une vingtaine d'années.

Par ailleurs, le Pr Sanhadji a abordé une autre maladie immunitaire, touchant les nouveaux nés venus au monde sans défenses immunitaires, appelée déficit immunitaire combiné sévère (DICS). L'intervenant a souligné que cette maladie était génétique et héritée de parents porteurs du gène délétère.

S'exprimant sur le traitement de la pathologie, le chercheur a informé que de nouvelles méthodes de traitement, avec des cellules souches, donnaient de bons résultats.

La méthode de soin consiste à greffer le malade avec des cellules souches qui se différencieront avec le temps en cellules immunitaires (de défense) et protégeront l'organisme d'éventuelles agressions extérieures.

Pour l'éventualité de traitement du SIDA par les cellules souches, le Pr Sanhadji a indiqué que ce n'était "pas réalisable" pour l'instant.

 
APS 

 

Évènements

« < Novembre 2019 > »
D L M M J V S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Images Aléatoires

drapeau-algerien-200.jpg

PROVERBE DU JOUR

Celui qui me flatte est mon ennemi, celui qui me réprouve m'enseigne. [PROVERBE CHINOIS]