kayena

FESTIVAL DU FILM NORD-AFRICAIN À WASHINGTON PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Culture
Écrit par L'Expression   
Mercredi, 23 Février 2011 00:00
AddThis Social Bookmark Button

Hors-la-loi à l’affiche

Hors-la-loi à l’afficheLe film Hors-la-loi du cinéaste algérien Rachid Bouchareb est à l’affiche du Festival du film nord-africain organisé actuellement par le Musée national de l’art africain de Washington. Avant la projection du film algérien, prévue pour le 24 février, une table ronde ouverte au public sur le cinéma algérien s’était tenue dimanche à Washington, animée, notamment par Ahmed Bedjaoui, conseiller au ministère de la Culture, l’acteur américain Danny Glover et la réalisatrice et universitaire américaine Kathleen Cleaver. Cette table ronde a été clôturée par la projection du documentaire Africa is back réalisé par Chergui Kharroubi et Salem Brahimi, qui retrace les moments forts du 2e Festival panafricain 2009.

M.Bedjaoui a présenté le parcours du cinéma algérien en soulignant que la guerre de Libération avait été la première source d’inspiration des cinéastes algériens qui, à partir de la fin des années 1970, ont commencé à s’intéresser aussi aux préoccupations sociales en citant, notamment le film Omar Gatlato (1976) de Merzak Allouache, qui avait été un tournant dans l’histoire du cinéma algérien. Tout en relevant les problèmes d’organisation et d’infrastructures dans le secteur cinématographique national, M.Bedjaoui a relevé, toutefois, que cette situation n’avait pas cassé l’essor de la créativité culturelle. «En dépit d’une faible production, nous gagnons des prix dans différents festivals», a-t-il fait remarquer. Abordant la dimension africaine du cinéma algérien, M.Bedjaoui, également critique de cinéma, a souligné que ce dernier est intégré et a ses racines en Afrique, tout en rappelant que l’Algérie, qui a produit plusieurs films avec des pays africains, s’est toujours engagée à servir de moteur à la promotion de la culture africaine, en citant en exemple les deux Festivals panafricains, de 1969 et de 2009, les deux seuls à avoir été organisés par un pays du continent.

De son côté, l’acteur Danny Glover, coéquipier de Mel Gibson dans la série de films L’Arme fatale, a rendu un vibrant hommage à la guerre de Libération de l’Algérie et au cinéma algérien, en citant, notamment La Bataille d’Alger. Particulièrement attachée à l’Afrique, cette star américaine, qui considère que s’il n’avait pas découvert le dramaturge sud-africain Athol Fugard, il ne serait pas devenu acteur, a indiqué que son premier contact avec l’Algérie s’était noué dans les années 1960, lors des débats avec les autres étudiants à l’université de San Francisco sur la Guerre d’Algérie.

L'Expression
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Décembre 2019 > »
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Images Aléatoires

credit-immobilier.jpg

PROVERBE DU JOUR

N'insultez pas le crocodile lorsque vos pieds sont encore dans l'eau. [PROVERBE AFRICAIN]