kayena

Piratage, cartes officielles, démos...Le Mondial coûte que coûte ! PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Dossier
Écrit par Sofiane M.   
Dimanche, 23 Mai 2010 17:44
AddThis Social Bookmark Button

A quelques jours du début du rendez-vous planétaire, la fièvre du Mondial monte parmi les férus de la balle ronde. La priorité pour les inconditionnels du sport roi est de regarder l'intégralité des matchs de la Coupe du monde 2010 au moindre coût. Une mission impossible.

Tout comme ART, dans un passé récent, les cheikhs de la chaîne satellitaire d'Al Jazeera, à la tête de moyens financiers colossaux, se sont assurés l'exclusivité de la retransmission de tous les matchs de cette compétition. Les fans de la balle ronde devront revivre ainsi le cauchemar du Mondial 2006 où le cheikh Salah Kamel avait placé la barre très haut pour tirer le maximum de profits de l'acquisition des droits de retransmission.

Le patron de la chaîne ART s'était offert les droits de retransmission des Coupes du monde, 2006, 2010 et 2014 pour un montant exorbitant de 210 millions de dollars. Les Algériens, qui avaient misé dans un premier temps, en 2006, sur les chaînes suisses et le piratage, déchantent vite. Les férus de la balle ronde s'étaient résignés à contrecœur à voir les images de la Coupe du monde sur les chaînes allemandes en clair (ZDF, SDF, ORF?). Le gouvernement était finalement intervenu pour acheter des cartes ART avant de les revendre au public à un prix «soutenu» de 3.000 dinars. La chaîne qatarie Al Jazeera, consciente de l'ampleur de ce marché juteux, a lancé une stratégie agressive pour affaiblir ART Sport avant de la racheter en novembre 2009 pour une somme mirobolante de trois (3) milliards de dollars. Depuis, la chaîne qatarie a mobilisé tous ses moyens pour avoir un retour d'investissement. La chaîne, qui détient l'exclusivité, ne négocie plus la vente des droits de retransmission. Les acheteurs sont dans un rapport de force largement désavantageux.

L'ENTV a acheté 22 des 64 matchs de la Coupe du monde 2010, prévue du 11 juin au 11 juillet prochain en Afrique du Sud, pour la coquette somme de 14 millions de dollars, selon des sources bien informées. Les Algériens pourront voir, en direct, les 22 matchs mais uniquement sur la chaîne terrestre. L'ENTV a choisi 15 matchs pour le premier tour, alors que pour les autres tours, ce serait deux matchs d'assurés jusqu'à la finale. C'est-à-dire deux matchs au choix des huitièmes de finale, deux des quarts, les demi-finales et enfin la finale. Les férus de la balle ronde, qui veulent voir l'intégralité du Mondial, doivent mettre la main dans la poche pour se procurer une carte officielle de la chaîne satellitaire Al Jazeera Sport. L'offre commerciale d'Al Jazeera Sport est désormais la plus chère du marché algérien avec une carte cédée à 17.000 dinars pour un abonnement d'une année ou 13.000 DA TTC pour 6 mois. Les abonnés des cartes spéciales Al Jazeera pourront choisir en option d'étoffer leur bouquet par cinq autres chaînes (ESPN, ESPN classic, ESPN America, NBA TV et Sport 7) en payant un complément de 1.500 DA. Les anciennes cartes Al Jazeera donnant accès à 8 chaînes pour 7.200 dinars sont encore vendues dans les magasins spécialisés mais sans garantie. Les détenteurs de ces cartes ne pourront pas regarder le Mondial puisque les chaînes +9, +10 HD et JSC WC ne sont pas proposées dans l'ancienne offre, à moins de débourser 10.000 dinars pour un rechargement. L'autre option est la carte Canal+ Maghreb cédée à 15.000 dinars pour une année d'abonnement.

L'offre officielle la moins chère sur le marché est cependant la carte Bis proposée à 9.000 dinars. Le bouquet Bis donne accès à l'ensemble des bouquets de la TNT française (TF1, M6, Orange Sport, France 2?). Pour les adeptes des cartes pirates «Oumnia» ou «Abracadabra», ils risquent de ne pas être de la partie dans ce Mondial 2010, puisque les bouquets Al Jazeera et Canal + sont en train de migrer vers le Viaccess 4.0, inviolable même avec la nouvelle «Omnia Premium». Le distributeur officiel des cartes du bouquet payant Al Jazeera Sport en Algérie a d'ailleurs entamé une large opération d'échange des anciennes cartes pour fournir aux abonnés du bouquet de nouvelles cartes compatibles avec la nouvelle norme de cryptage. Al Jazeera Sport a aussi fait une extension jusqu'à Canal +18 et + 19 dans le but d'empêcher tout décryptage de ses programmes. Cette offensive des bouquets payants a eu comme conséquence la chute des prix des cartes pirates. Le prix de la carte «Oumnia» est ainsi passé de 8.000 dinars fin 2009 à seulement 3.500 dinars aujourd'hui, à cause de l'absence de garantie. De nombreux responsables de magasins spécialisés dans le numérique refusent même de vendre cette carte pirate.

La fin de la guerre entre les bouquets payants et les pirates n'est toutefois pas pour demain. Les sites pirates préparent une contre-attaque pour décrypter le Viaccess 4.0. Les pirates travaillent jour et nuit pour trouver les failles techniques de ce système de cryptage. Une nouvelle carte évolutive capable de déchiffrer le nouveau système de cryptage sera prochainement commercialisée sur le marché algérien, annonce-t-on dans les sites spécialisés dans le piratage.

Le Quotidien d'Oran
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Janvier 2020 > »
D L M M J V S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

Images Aléatoires

ould-kablia-10-10.jpg

PROVERBE DU JOUR

Il n'y a pas de grenouille qui ne trouve son crapaud. [PROVERBE FRANÇAIS]