kayena

MONDIAL DES CLUBS PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Sport
Écrit par R.S.   
Jeudi, 16 Décembre 2010 00:00
AddThis Social Bookmark Button

Mazembe décroche une finale historique

TP Mazembe Une joie justifiéeSamedi, en finale (17h00 GMT), Mazembe affrontera le gagnant de l’autre demi-finale entre l’Inter Milan, champion d’Europe, et sud-coréen de Seongnam Ilhwa, représentants de l’Asie.

Les Congolais du TP Mazembe, surprenants vainqueurs des favoris brésiliens de Porto Alegre 2-0 en demi-finale mardi à Abou Dhabi grâce à Mulota Kabangu et Dioko Kaluyituka, se sont découvert de nouvelles ambitions avant leur première finale du Mondial des clubs.
«On venait avec l’objectif de faire mieux que l’année dernière (0 victoire). Nous avons de l’ambition. Tous les défis, on les a réussis, on ne va pas s’arrêter maintenant», a affirmé leur entraîneur sénégalais Lamine Ndiaye après la démonstration d’efficacité de ses joueurs.

Très nettement dominés en première période, où les Brésiliens avaient plusieurs occasions d’ouvrir la marque par Rafael Sobis (1re, 8e, 10e), Indio (22e) ou Wilson Mathias (36e), les Congolais ont pu compter sur la grande forme de leur gardien Muteba Kidiaba, intraitable.
«On a été moyen au début mais l’équipe a largement mérité cette victoire», a estimé Lamine Ndiaye.
Au retour des vestiaires, les champions d’Afrique ont décidé d’aller porter le danger devant les buts de Renan.
Kabangu, l’auteur de l’un des deux seuls tirs de Mazembe en première période, met à l’épreuve le gardien brésilien (46e).
Sept minutes plus tard, le même Kabangu, bien servi alors qu’il se trouvait face au but, a d’abord contrôlé le ballon avant d’effectuer un tir imparable (53e).
Vexés et surpris, les Brésiliens sont repartis de l’avant et auraient pu obtenir l’égalisation à deux reprises, une nouvelle fois par Sobis, mais Kidiaba veillait (60e, 65e). Giuliano, entré à la place de Tinga, était tout près de marquer pour Porto Alegre, mais le gardien de Mazembe effectuait un sauvetage de grande classe (70e). Et sur un contre, Kaluyituka mettait fin au suspense et aux espoirs brésiliens en doublant la mise pour les doubles champions d’Afrique (85e).

Samedi, en finale (17h00 GMT), Mazembe affrontera le gagnant de l’autre demi-finale entre l’Inter Milan, champion d’Europe, et Sud-Coréen de Seongnam Ilhwa, représentants de l’Asie.
Mais quel que soit son adversaire, l’entraîneur africain a d’ores et déjà gagné son pari.
A noter que l’entraîneur brésilien Celso Roth a reconnu que son adversaire avait bien défendu et s’était montré très réaliste: «Nous nous sommes créé plusieurs occasions de but. Nous semblions meilleurs mais ne pouvions rien faire. Mazembe défendait très bien et a su concrétiser ses deux occasions».

L'Expression
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Novembre 2019 > »
D L M M J V S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Images Aléatoires

mehdi-cerbah-2010.jpg

PROVERBE DU JOUR

Qui couche avec des chiens se lève avec des puces. [PROVERBE FRANÇAIS]