kayena

Azzedine Aït Djoudi. Entraîneur de l’EN Olympique PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Sport
Écrit par Kamel Yamine   
Mardi, 12 Avril 2011 00:00
AddThis Social Bookmark Button

«Le plus difficile est à venir»

Azzedine Aït DjoudiEpuisé par le long périple d’Antananarivo à Alger, le sélectionneur de l’équipe nationale olympique, Azzedine Aït Djoudi, a cependant bien voulu nous accorder cet entretien. Il revient sur la brillante qualification de son team face aux Malgaches et évoque les prochaines étapes qui s’annoncent, d’après lui, plus difficiles.

Quelle analyse faites-vous du dernier match remporté en déplacement contre Madagascar qui permet aux Verts de passer à la prochaine étape ?

Le plus important est d’avoir gagné le match et de nous qualifier au prochain tour des éliminatoires des Jeux olympiques 2012 de Londres. Nous nous sommes bien préparés pour ce match. Il était évident que les Malgaches allaient réagir après le 3 à 0 de la première manche à Dar El Beïda. C’est pourquoi mon équipe était condamnée à rester concentrée sur son sujet. Nous avons transmis le message aux joueurs. D’autant plus que nous appréhendions un peu la réaction malgache. J’ai demandé aux garçons d’exploiter la première occasion offerte. Ce fut, à notre grand bonheur, le cas, puisque l’ouverture du score est intervenue à la 2e minute sur la première tentative déclenchée. C’était le scénario idéal pour l’ensemble de l’équipe et pour moi.  

La gestion du score n’a-t-elle pas été difficile devant les coups de boutoir répétés de l’adversaire ?
Je ne vous cache pas que les joueurs ont paniqué au début, surtout que l’adversaire a tenté de réagir au but marqué par mon équipe. Mais après, ils ont repris le contrôle de la situation. Ils ont bien géré le score malgré la qualité de la pelouse (bosselée) qui les a pénalisés. On a fini par l’emporter en aller et au retour. C’est déjà un acquis pour ces jeunes qui vont pouvoir, à la faveur de cette victoire, prendre confiance. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit là de leur première sortie officielle.

Comment imaginez-vous la prochaine étape qui enregistre la présence de nations huppées à l’instar du Nigeria, de l’Egypte, de la Tunisie, du Sénégal du Maroc… ?
Attendons d’abord les résultats du tirage au sort prévu ce mercredi. Mais il est clair que les prochaines étapes seront plus délicates. Le plus difficile est à venir. Il y aura des équipes redoutables dans les prochains tours. Et nous en sommes conscients. Pour y faire face, il faudra nous préparer en conséquence. Je vais me remettre dès aujourd’hui au boulot pour élaborer un plan de préparation conforme aux exigences des prochaines étapes. Il sera question notamment de la recherche de matches amicaux de haut niveau.

Comptez-vous renforcer l’effectif par des joueurs évoluant à l’étranger ?
Opter pour un joueur évoluant à l’étranger impose qu’il soit d’un niveau nettement supérieur à un joueur du cru. Faute de quoi, je continuerai à mettre en évidence le joueur local qui donne pour le moment satisfaction.

Vu les progrès enregistrés par le groupe, la route vers Londres semble réalisable ?
C’est clair, notre objectif est la qualification aux JO, mais il ne faut pas en faire une obsession. Il est aussi utile de réfléchir à la prise en charge de ces jeunes pétris de talent pour pouvoir alimenter l’équipe nationale A en joueurs de valeur.                                 

EL WATAN
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Novembre 2019 > »
D L M M J V S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Images Aléatoires

Abdelhamid-Zerguine-19nov11.jpg

PROVERBE DU JOUR

Celui qui me flatte est mon ennemi, celui qui me réprouve m'enseigne. [PROVERBE CHINOIS]