kayena

Marathon des dunes à Tamanrasset du 26 au 3 janvier 2010 PDF Imprimer Envoyer
Rubrique - Sport
Écrit par Nabila Saïdoun - KAYENA   
Dimanche, 20 Décembre 2009 21:10
AddThis Social Bookmark Button

Sport, tourisme et rapprochement des peuples

Deux des plus grandes industries au monde s’inscrivent, aujourd’hui, en Algérie en lettres d’or à même de peser dans la balance économique. Le Marathon des dunes se veut, justement, partie prenante dans la construction de la grande maison Algérie, grand chantier sur lequel le gouvernement est investi depuis déjà bien des années. Lors de ce point de presse hier à l’École nationale du tourisme et de l’hôtellerie d’El-Aurassi, M. Abdelmadjid Rezkane, General Manger de Sport Events International, organisateur de cette manifestation, a exposé le programme et les objectifs de ce Marathon qui boucle sa dixième année d’existence. Celui-ci se déroulera du 26 décembre au 3 janvier prochains dans la capitale de l’Ahaggar, en l’occurrence Tamanrasset après avoir sillonné tout le pôle du Grand-Sud en passant par Djanet, El-Oued, Tinerkouk, Ghardaïa, El-Kantara, Béni Abbès-Taghit et Zerzaz pour ce qui est des années précédentes. À chaque escale, une nouvelle découverte pour ces étrangers de plus en plus nombreux à adhérer à ce rendez-vous désormais référencé au niveau international.

“D’aventure en aventure, de rebondissement en jaillissement, de surprises en découvertes marquées de souvenirs inoubliables, je ne pouvais faire autrement que choisir Tamanrasset la mythique, la légendaire, celle qui cristallise le rêve de tout Saharien pour fêter ce dixième anniversaire”, a déclaré M. Rezkane, non sans une certaine pointe d’émotion à l’évocation de ce projet qui requiert toute son attention et ses efforts. “Quasiment chaque pays  dans toute l’Afrique a son marathon. Il n’y a pas de raison pour que l’Algérie n’ait pas le sien et qu’il soit organisé par les Algériens eux-mêmes car ils sont tout à fait capables”, dira-t-il, plaidant pour une plus grande implication des uns et des autres notamment pour ce qui est des autorités locales.

Dans certaines wilayas, ces derniers n’ont pas perçu toute la portée d’un tel événement pour leurs localités respectives. Lorsque le sport se met au service du tourisme, la formule ne peut que rimer avec expansion, découverte et rapprochement des peuples. En un mot, améliorer l’image de l’Algérie et attirer plus de participants qui seront des ambassadeurs auprès de leur pays. Dans la présente édition, l’on note la présence de Français, de suisses, d’allemands, d’italiens, d’anglais, de belges, d’autrichiens et même ceux venus de beaucoup plus loin à savoir des coréens et des japonais. La participation algérienne n’est pas en reste et s’illustre à travers plus de 200 participants fin prêts pour cette course qui se déroulera en pleine nature sur 42 km (normes internationales) et se déclinera en trois étapes ; en allure libre sur une distance de 14 km pour chacune des étapes durant trois journées de compétition. M. Rezkane insistera à l’occasion sur un point qu’il estime cadrer avec l’esprit même de la manifestation. Il s’agit de développer le bénévolat avec tout ce qu’il implique comme apprentissage adéquat pour responsabiliser les jeunes et leur inculquer des valeurs humaines et susciter en eux l’envie de prendre l’initiative. “Plus de 150 jeunes de Tamanrasset seront mobilisés pour l’encadrement des points les plus importants de l’organisation à savoir l’encadrement des étapes, le secrétariat technique, la restauration, l’hébergement et autres tâches. Toute une formation”, a-t-il précisé, indiquant qu’une formation au profit de ces jeunes est prévue au cours de cette semaine pour la maîtrise du volet organisationnel. Au plan touristique, les participants auront droit à une visite d’Abelessa (90 km du chef-lieu de wilaya) là où se trouve le tombeau de Tinhinan ainsi que TIT (50 km de TAM), petit village où l’on célèbre chaque année une fête de son saint Sidi-Wafi et inévitablement l’Assekrem (2 000 m d’altitude).

À cette invitation à la découverte vient s’ajouter le volet pédagogique à travers le 5e Forum international qui se tiendra en marge du Marathon. Celui-ci porte sur le sport, la santé et l’écotourisme et sera animé par des experts internationaux.

LIBERTÉ

 

Commentaires  

 
0 #1 Maloufi Abdelaaly 26-01-2011 19:56
Maloufi Abdelaaly- Alger
Ayant participé au 11eme Marathon des dunes 2010/2011 organisé par Sport Events International , j’ affirme que le fiasco, la pagaille, la mauvaise organisation, le manque de professionnalis me, les mauvaises conditions d’ hébergement, l’ absence de communication, l’absence de sécurité , l’alimentation inadaptée , l’arnaque et le mépris affiché par l’organisateur , sont les constantes absolues de ce Marathon.
 

Vous devez être inscrit pour poster des commentaires sur ce site.

Évènements

« < Décembre 2019 > »
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Images Aléatoires

mr-lazhar_2012_200.jpg

PROVERBE DU JOUR

On ne peut pas chasser le brouillard avec un éventail. [PROVERBE japonais]